Nos buts et nos objectifs :

Nous ne souhaitons pas faire un coup d'éclat, un geste ponctuel mais continuer un travail de longue haleine ; portés par chacun d'entre vous.

 

Que cette aventure aille le plus loin possible...

Merci pour eux, merci à vous.

 

 

Les objectifs que nous nous fixons à atteindre chaque année sont concrets, réalisables et à la hauteur de ce que peut faire notre association.

Ici, 0,00 € dépensé pour la publicité (contrairement à la Croix - Rouge, M.S.F, ou encore médecins du monde, etc). Regardez leurs "camembert" statistiques édifiants, qui en disent long sur leurs dépenses qui ne vont pas DIRECTEMENT AUX BESOINS ESSENTIELS.

NOUS agissons là où le besoin est urgent, sans publicité ni fioriture. Chaque € est compté et bien utilisé !...



Surtout, nous nous concentrons sur la volonté magnifique des Burkinabés, désireux de faire face à la vie qui est la leur.


Ici, l'assistanat laisse place à la dignité et au volontarisme, (à la réalisation d'artisanat et/ou de gros œuvre, par exemple) ; à la création et au développement des possibilités de chacun.

Une déclinaison de savoirs-faire et de savoirs-être.

Un grand MERCI par avance pour votre lecture et, peut être, pour votre soutien à notre action...

 


Les buts sont de nourrir, parrainer, scolariser, soigner, envoyer du matériel. Afin d'atteindre :

  • l'amélioration des conditions de vie des personnes que nous aidons au Burkina-Faso,
  • venir en aide aux veuves, filles mères et orphelins en difficulté,
  • continuer à parrainer des enfants et adolescents,
  • aider à favoriser l'éducation des jeunes filles et orphelins marginalisés,
  • faciliter l'insertion de ces couches sociales,
  • réduire la vulnérabilité des groupes exposés,
  • favoriser la création d'activités burkinabées génératrices de revenus.


Dans ce cadre, l'association BurkinAids a pour objectifs de :

  • récupérer du matériel à destination des différents contactes que nous avons sur place, au Burkina-Faso : matériel médical ou scolaire, vieux vélos, lunettes hors d'usage, ou encore habillements de tous ages : T-shirts, shorts, pantalons, chaussures, mais aussi les pulls et blousons, doudounes, car il y fait froid aussi... matériaux de construction, de jardinage, etc...
  • récolter des fonds dans le but d'acheminer du matériel, par cargos, deux fois par an et lors des déplacements par avions (+/- 3 par an, les valises pleines et vides au retour...)
  • récolter des fonds dans le but de les reverser directement aux intervenants constamment présents sur le terrain. 

Nous travaillons avec des personnes de confiance (médecin, puéricultrice, logisticien, éducateurs, et avec les familles au Burkina). Le médecin et la puéricultrice habitent même notre ville (idéal pour un excellent contact et une remise en mains propres de tout ce qui à été cité plus haut).


Aussi, pour éviter des coûts inutiles, nous profitons de ces cargos acheminés, sans nous-même nous y déplacer : nous n'avons pas l'intention de faire du "social exotique" et utiliser notre association comme alibi pour voyager en Afrique...

Non, tous les fonds et matériels sont déjà difficiles à récupérer comme cela, pour les dilapider ensuite dans un ou plusieurs billets d'avion supplémentaires !

 

Et en ce qui me concerne, j'ai habité 2 ans sur le continent africain. Je n'ai pas la prétention de connaître les problèmes par cœur, mais j'ai une vue d'ensemble suffisamment large pour travailler à cette cause, à mon tout petit niveau et depuis ma toute petite ville.

 

L'important est que nos intermédiaires sont on ne peut plus fiables et que chaque centime alimente une bouche affamée ou soigne un membre gagné par la gangrène.

"Ici, en France, aussi on a faim !" me direz-vous... Pas besoin d'aller loin pour le constater à 1 mettre de chez soi.

Et je suis entièrement de votre avis ; mais force est de constater que le maillage politico-économique est bien plus aidant en Europe qu'ailleurs.

Même si se sont les gouvernements les plus fortunés, eux-mêmes, qui maintiennent depuis des décennies, cette "situation" africaine dans l'état, par intérêt, nous le savons bien.

N’empêche que nos actions sont efficaces et attendues.

Au même titre que Les Restos Du Cœur, par exemple (sans vouloir nous comparer à eux ni se donner tant d'importance, loin de nous cette idée !) sur lesquels le gouvernement français compte ! Pour ne pas avoir à prendre d'autres dispositions d'aide.

Et cela fait des années que ça dure... Merci Coluche et aux centaines de personnes derrière lui, depuis 30 ans... !

VOTRE PUBLICITÉ ICI
PageRank